J’ai découvert il y a trois ans les Cartacharis de Charivari et j’ai adoré à la fois le principe, la grande diversité des thématiques proposées par Charivari et tous les contributeurs.

Le principe est vraiment très simple, je reprends mot pour mot la présentation faite par Charivari : « Les cartes carrées à associer par paire font penser à un mémory mais… ce n’est pas du tout un mémory : la mémoire n’intervient pas.
Le but du jeu est de reconstituer des paires de cartes en associant la carte « question » à sa carte « réponse ». Pour valider qu’une paire est juste, on retourne les cartes ensemble : on doit trouver le même dessin au dos des deux cartes. Si ce n’est pas le cas, c’est qu’on s’est trompé. »

J’ai donc repris exactement la même trame et le même principe pour faire un atelier sur les doubles et moitiés travaillés avec mes CE2 en période 3.

On télécharge